Boutons hors les vices

Publié le 19/03/2013 à 16:16 par ndamrich

Oui : Ils sont des centaines voire des milliers à se faire haïr à cause de leurs ethnies, races, corpulences, tribus, nationalités, … Mais qui a choisi de faire partie de tel ou tel autre groupe ethnique ?, raciale ?, tribal ?, … Certes, il ya à boire et à manger ! Des jeunes « intellectuels » de surcroît croyants / chrétiens se sont largués dans cet imbroglio oubliant carrément qu’il n’ya qu’un hasard qui a fait qu’ils appartiennent à un groupe et non à un autre. Tribaliste, raciste, …, et la finalité ? Sachez bien que si on parle de ta nationalité c’est parce qu’il y en a plusieurs. N’en fait pas un handicap, dis-toi que cette diversité est une richesse. Tu y tiens comme à la prunelle de tes yeux ; Bravo ! Néanmoins s’il t’était donné aujourd’hui, de faire un tri de ton appartenance, choisirais-tu celle-là? Ne fais jamais la bête en ignorant qu’on peut se choisir son équipe de football, son parti politique, son partenaire, sa religion, sa faculté, sa marque, son repas,…, c’est juste une question de préférence : Ici on parle d’adversaires, des rivaux et dans l’autre cas? Si le fait que ton parti politique a un projet de société bien ficelé et il me séduit jusqu’à changer de position?, Si le marketing de ta marque préférée peut me séduire? , Si le système de jeu de ton équipe préférée ne me laisse pas indifférent? En quoi tes préjugés, tes pressions, tes calomnies, …, sur moi à cause de mon ethnie, de ma race, …, impacteraient positivement sur mon quotidien? Quelle tribu n’a pas des bévues?, Quelle corpulence fait l’unanimité ? Quelle nationalité est la meilleure ? Tout ce qui importe est d’être fier de ce que l’on est sans en vouloir à l’autre car le juste Dieu n’a demandé à personne son avis / aval pour qu’il soit de telle ou telle autre caste. Pourquoi cette tendance à vouloir toujours me lier aux sottises de tel ou tel autre membre de ma communauté ? Ne perdez pas de vue, si d’antan on a parlé de Caïn et Abel c’est pas parce que l’un appartenait à une ethnie autre que celle de l’autre ; c’est plutôt car l’un comme l’autre avait sa façon de voir les choses tout en faisant partie d’une seule famille biologique. Une chose est sûre: De même qu’il ya des Caïn dans ma tribu ; il y en a d’Abel. Et s’il s’agissait d’une prédication ; Je ne le clorais point sans la formule « ce post n’a pas de destinataire mais si tu te retrouves dans ces lignes »;Vires de bord. Et l’Ecclésiaste étayera en disant ; vanité de vanité, tout est vanité ; même ces phrases.



R.D.C. , Ma mère patrie.

Publié le 08/08/2012 à 10:54 par ndamrich

Ma patrie est en danger permanent.

Alors que d'autres nations écoppent d'un traitement digne de la part de leurs pays limitrophes ; le bon voisinnage ne qu'une lettre morte pour la R.D.C. , juste la ruse d'aucuns qui feignent de nous accompagner à l'hopital pour les soins tout en jurant sur notre cadavre.

Et certains de compatriotes trempent dans cette mafia internationale qui ne dit pas son nom ; soit pour leur complicité , soit pour leur naiveté.

Comprendre la TVA

Publié le 13/06/2012 à 10:03 par ndamrich Tags : bonne nature enfants soi congo

 

Instituée par 0rdonnance-loi n°10/001 du 20 août 2011, la TVA est entrée en vigueur seulement en janvier 2012 sut toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. Sa mise en œuvre a soulevé plusieurs interrogations ; tant il est vrai qu’elle n’a pas été précédée  de séances de sensibilisation ; ce qui a occasionné la hausse des prix des biens et services la grogne sociale etc.

Ci-dessous, la DGDA en fait un bref aperçu.

  1. Bref aperçu

La Taxe sur la Valeur Ajoutée est un impôt indirect de quotité perçue au moment de la vente. Elle est créée par l’Ordonnance-loi n°10/001 signée le 20 août 2011  et est entrée dans le système fiscal de la RDC le 1er janvier 2012 en remplacement de l’impôt sur les chiffres d’affaires (ICA). Elle est gérée par la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) dans le processus d’importation et par la Direction Générale des Impôts (DGI) à l’intérieur du pays. La RDC est de ce fait le 145ème pays appliquant la TVA !

  1. Pourquoi la TVA ?

Pour :

  • Accroitre les recettes de l’Etat,
  • Améliorer la compétitivité des produits,
  • Améliorer l’attractivité du pays à l’investissement,
  • Relancer l’activité économique,
  • Internaliser les activités informelles,
  • Améliorer la rentabilité du système fiscal congolais,
  • Harmoniser la fiscalité indirecte dans le contexte des regroupements régionaux,

 

  1. Caractéristiques de la TVA

 

  • Neutralité (déductibilité de la TVA supportée par l’assujetti, le remboursement par les entreprises exportatrices, en cessation d’activités, ayant perdu la qualité d’assujetti, réalisant les investissements lourds),
  • Large champ d’application : sont concernés, toutes les opérations de livraison des biens, de prestation de service, les importations et les exportations,
  • Base d’imposition plus large à l’importation (CIF + Droit de douane + Droit de consommation) ; à l’intérieur (toutes sommes, valeurs en contrepartie de l’opération, subventions, frais, impôts, droits et taxes de toute nature).
  • Unicité du taux d’importation (toutes les opérations : 16% à l’exception de l’exportation 0%),
  • Limitation des exonérations (pour éviter des distorsions),
  • Le seuil d’assujettissement (un chiffre d’affaires annuel de CDF 80.000.000 ; exception : importation et professions libérales.

 

 

  1. Les obligations des assujettis :

 

  • Déclaration de paiement pour toutes les réparations : le 15 du mois suivant celui de réalisation des opérations, pour les importations au moment de la mise à la consommation.
  • Tenue de la comptabilité
  • Délivrance d’une facture.

 

  1. Les opérations soumises à la TVA.

 

  1. Par nature : toutes les opérations relevant d’une activité économique effectuées à titre onéreux par un assujetti (livraisons des biens meubles : vente, échange, apport en service, fourniture d’eau et d’électricité, transfert, exportation) Prestations services : locations, réparations, transport, commissions, courtage, travaux d’études, cessions de biens meubles incorporels, restauration, travaux immobiliers.
  2. Par la volonté du législateur : livraison des biens à soi-même, prestation des biens à soi-même, importations.

 

  1. Fonctionnement du système de la TVA

 

  • C’est un impôt nouveau et moderne,
  • elle se substitue à l’ICA,
  • elle ne se superpose pas à l’ICA,
  • c’est un impôt unique à paiements fractionnés,
  • elle est supportée tout au long de la phase intermédiaire du circuit économique et  n’est pas un élément  du prix de revient,
  • elle est déductible,
  • elle est neutre,
  • elle est supportée en définitive par le dernier consommateur.

 

  1. Particularités de la TVA à l’import et à l’export

 

  1. Assujetti : importateur et exportateur,
  2. Seuil d’assujettissement : pas de seuil.
  3. Base d’imposition à l’importation : CIF + DD + DC et à l’exportation : FOB
  4. Matière imposable : marchandises,
  5. Fait générateur : la mise à consommation
  6. Exigibilité : après la liquidation par le receveur au moment de l’exigibilité des droits de douane.
  7. Liquidation, paiement et comptabilisation : suivant les mêmes modalités que celles prévues pour les droits de douane.
  8. La TVA à l’importation supportée par les exportateurs repris sur la liste communiquée par le DG de la DGDA aux services de douane, va alimenter le compte TVA remboursable,
  9. Les fiscalités de paiement des droits de douane ne couvrent pas le montant de la TVA due,
  10. La TVA sur les produits pétroliers représente la TVA à l’importation et la TVA nette à l’intérieur pour le compte de la DGI en cas de réimportation après ouvraison ou une réparation. En cas d’autorisation de perfectionnement passif, la TVA est due sur la valeur des biens et services (la plus-value), en cas de non-obtention du régime de perfectionnement passif : la TVA est due sur la valeur totale des biens et services (la plus-value), aussi les droits de douane sont dus sur la valeur totale du bien réimporté. En cas d’importation des marchandises réexportées après ouvraison ou réparations : cas d’autorisation de perfectionnement et actif : suspension de la TVA. Cas d’absence d’une autorisation de perfectionnement actif : paiement de la TVA. Cas de réexportation et des marchandises détruites : si l’assujetti est répertorié sur la liste des exportateurs, la TVA supportée sera remboursée dans le cas contraire il ne le sera pas. En cas de disparition des biens, il n’ya pas droit à déduire la TVA supportée sauf cas de force majeure.  La procédure applicable à        la TVA à l’importation : Procédure douanière. Contentieux de la TVA : application des dispositions de la législation douanière.

 

  1. Importations non soumises à la TVA

 

  1. Mise à la consommation des marchandises placées sous le régime de zone franche,
  2. Marchandises placées sous les régimes suspensifs (admission temporaire, transit, entrepôt de douane,
  3. Suspension de la perception de la TVA pour certains produits des premières nécessités (blé, pain, farine de froment de fabrication locale, lait, produit alimentaires pour enfants, ciments gris, FPMI
  4. Suspension de la perception de la TVA (biens importés par les pétroliers producteurs et les entreprises minières régis par les Conventions,
  5. Les exonérations (les marchandises importées par les ASBL, les timbres officiels et papiers timbrés, les équipements agricoles repris sur Arrêté interministériel, les organes, le sang humain et les prothèses, les bateaux et filets de pêche, les produits pharmaceutiques, intrants pharmaceutiques et matériels médicaux, les équipements, matériels, réactifs et autres produits chimiques destinés exclusivement à la prospection, à l’exploration et à la recherche minière et pétrolière, les marchandises importées pour l’usage officiel des missions diplomatiques, des consulats et organisations internationales, les échantillons sans valeur commerciale, les objets de déménagement, les biens recueillis par voie de succession, les récompenses décernées à des personnes ayant leur résidence en RDC, les bagages des voyageurs non passibles des droits et taxes prévus par le code des douanes.

 

  1. Les grands défis à relever

 

  1. Bonne gouvernance économique par la transparence,
  2. Renforcement du dispositif de la lutte contre la fraude par le contrôle croisé et mixte, renforcement et généralisation de l’informatisation et de l’interconnexion par la mise en réseau des assujettis et de l’administration fiscale,
  3. Rationalisation et la simplification de la parafiscalité,
  4. Suppression des taxes redondantes.

Ma patrie a besoin de Dieu

Publié le 11/06/2012 à 10:12 par ndamrich Tags : amis vie moi dieu nuit

En scriptant;les psaumes de David tel que libellés dans la Bible,je deniche ces quelques lignes à partager avec mes compatriotes et leurs amis:

/ c'est juste une compilation fourre-tout. /

Le jour, l'Éternel m'accordait sa grâce; La nuit, je chantais ses louanges, J'adressais une prière au Dieu de ma vie.

Mes ennemis disent méchamment de moi: Quand mourra-t-il? Quand périra son nom?

Si quelqu'un vient me voir, il prend un langage faux, Il recueille des sujets de médire; Il s'en va, et il parle au dehors.

Tous mes ennemis chuchotent entre eux contre moi; Ils pensent que mon malheur causera ma ruine:

Il est dangereusement atteint, Le voilà couché, il ne se relèvera pas!

Celui-là même avec qui j'étais en paix, Qui avait ma confiance et qui mangeait mon pain, Lève le talon contre moi.

Tu fais de nous un objet d'opprobre pour nos voisins, De moquerie et de risée pour ceux qui nous entourent;

Tu fais de nous un objet de sarcasme parmi les nations, Et de hochements de tête parmi les peuples.

Ma honte est toujours devant moi, Et la confusion couvre mon visage,

A la voix de celui qui m'insulte et m'outrage, A la vue de l'ennemi et du vindicatif.

Tout cela nous arrive, sans que nous t'ayons oublié, Sans que nous ayons violé ton alliance:

Notre cœur ne s'est point détourné, Nos pas ne se sont point éloignés de ton sentier,

Toi, Éternel, aie pitié de moi et rétablis-moi! Et je leur rendrai ce qui leur est dû.

Je connaîtrai que tu m'aimes, Si mon ennemi ne triomphe pas de moi.

Tu m'as soutenu à cause de mon intégrité, Et tu m'as placé pour toujours en ta présence.

Car ce n'est pas en mon arc que je me confie, Ce n'est pas mon épée qui me sauvera;

Mais c'est toi qui nous délivres de nos ennemis, Et qui confonds ceux qui nous haïssent.

L'Éternel est juste dans toutes ses voies, Et miséricordieux dans toutes ses œuvres.

L'Éternel est près de tous ceux qui l'invoquent, De tous ceux qui l'invoquent avec sincérité;

Il accomplit les désirs de ceux qui le craignent, Il entend leur cri et il les sauve.

L'Éternel garde tous ceux qui l'aiment, Et il détruit tous les méchants.

Nous nous glorifions en Dieu chaque jour, Et nous célébrerons à jamais ton nom.

Que ma bouche publie la louange de l'Éternel, Et que toute chair bénisse son saint nom, A toujours et à perpétuité!

Béni soit l'Éternel, le Dieu d'Israël, d'éternité en éternité! Amen! Amen!

Et la R.D.C sera sauvée !!!

MES PLEURS

Publié le 02/03/2012 à 16:51 par ndamrich Tags : congo afrique

D'aucuns n'ignorent les deux castes qui se sont fait des guerres,soit de manière frontale,soit par médias interposés,soit ....,Qui de COLLABOS-Qui de COMBATTANTS. La guerre était dure,rude,rigoureuse,occulte,...,voire sans merci;Et le comble est que tous veulent prendre la défense et/ou la sauvegarde des intérêts du paisible citoyen.... A qui profite cette dichotomie doctrinale-Qui MAJORITÉ-Qui OPPOSITION.....Et quand il s'agit de cette maudite-thèse;les intellectuels s'évertuent en griots des rois pour la gueule de tel ou tel autre camp......Comme qui dirait Science dépourvue de scrupule n'est que poison de l'être.... Au départ;on croirait qu'une de ces deux écoles était bourrue de plus de cervelets vivants que l'autre;plus de chômeurs que l'autre;plus d'affamés que l'autre;....;Or,De deux rives;il n'y a qu'équilibre. A cette allure;Les carottes semblent cuites pour ce peuple car dit-on tout ce que vous faites pour moi sans moi est contre moi.....Il y a péril en demeure. Peut-on jouer maintenant aux sapeurs-pompiers d'autant plus que la case risque de bruler;je me met en tête l'idée selon laquelle chacun campait sur sa position.... La modération stipule que les intelligences positives émergent et cohabitent ensemble. Être patriote veut aussi dire laisser l'autre pensée éclore... Cette nation a besoin de toi et de moi et prône l'unité dans la diversité et non la combativité. Boutons hors les querelles intestines/infernales qui ne nous feront guère avancer.....et qui ne cessent de nous endeuiller. Forger en toi l'homme positif de demain qui ne fait jamais la messe des individus mais plutôt animé du bon sens et d'un objectivisme qualitatif,modéré,....EST-OUEST ne qu'un concept qui minimise les points cardinaux qui ne concourent en rien en la paupérisation du CITOYEN CONGOLAIS... Je n'impose point mais j'implore quiconque voudra bien m'écouter;Sinon mon adhésion sur facebook,twitter,....,et tant d'autres réseaux sociaux ne serait que wasting of time.... Changeons de fusil d'épaules et remplissons de cartouche pour braver l'ennemi commun des congolais ... Il n'ya pas que les yeux qui pleurent mais ils sont les seuls habilités à faire couler les larmes qui débordent l'intérieur de l'âme .... Et aujourd'hui mes doigts n'ont fait qu'assister mes yeux.

FOURRE TOUT

4 exemples de mails de relance qui ont convaincus les recruteurs

Vous venez de passer un entretien d’embauche ? N’hésitez pas à un envoyer un mail à votre interlocuteur pour le remercier et lui rappeler votre motivation. S’il est bien ficelé, ce message peut faire la différence avec les autres candidats. Voici 4 exemples qui ont fait leurs preuves auprès des recruteurs et dont vous pouvez vous inspirer.

1. Le mail détaillé

« Je vous remercie pour l'accueil réservé lors de notre entretien du 3 octobre en vos locaux au cours duquel vous m'avez décrit dans le détail le poste de directeur des systèmes d'informations à pourvoir au sein du groupe XXX. À la lueur de nos échanges, j'ai retenu parmi les besoins actuels : le déploiement et l’utilisation des composantes ITIL dont la gestion d’incidents et la gestion des immobilisations, (…). Mon rôle transversal serait de coopérer avec le service développement et études sur des projets tels que la numérisation des œuvres (…). Mon rôle de manager serait d’appréhender les composants de l'infrastructure et de communiquer avec les interlocuteurs européens. (…) Je vous confirme tout mon intérêt pour ce poste en phase avec les responsabilités précédemment occupées pendant une décennie au sein de ma dernière entreprise. »

L’avis du recruteur :

«Même s’il est relativement long, ce mail de relance a remporté mon adhésion, se souvient Christine Pruvost, team leader de la practice IT et Télécoms au sein du cabinet Hudson.J’ai apprécié que le candidat reprenne en détail les grandes lignes que nous avions évoquéesensemble durant l’entretien.

Cela montre qu’il a su faire preuve d’écoute par rapport aux besoins de l’entreprise et qu’il a bien compris les enjeux du poste. J’ai intégré ce mail de relance au dossier du candidat et j’ai transmis le tout à mon client. Ce mail a certainement pesé dans la balance puisque cette personne a été embauchée pour le poste de directeur des systèmes d’informations. »

2. Le mail analytique

« Je reviens vers vous au sujet de notre entretien du 6 juin dernier. (…) Après cinq ans en tant que consultant fonctionnel sur des projets internationaux, j’envisage de compléter stratégiquement mon expertise par le développement. (…) J’ai constaté que ma rigueur naturelle et mon sens de la hiérarchisation des informations était un atout très utile pour comprendre mes interlocuteurs. (…) Vous m’avez explicité en détail le contenu du poste que vous envisagiez de me confier. De cet exposé, j’ai retenu qu’il était essentiel de se comporter comme un véritable intra-entrepreneur et de visualiser les différents rôles d’une entreprise de services, notamment celui dévolu au développement et aux estimations financières des missions. (…) J’ai également retenu qu’il était utile de comprendre le contexte dans lequel évolue l’entreprise et d’interagir en permanence avec celui-ci de façon à construire un plan de développement ouvert et évolutif. »

L’avis du recruteur :

«J’ai apprécié ce mail de relance car il prouve que le candidat a compris l’environnement technique dans lequel il s’apprête à être intégré, explique Thierry Dufour, DRH des équipes Support Holding & Corporate et directeur de la formation et du développement au sein d’Altran.

Le fait de reformuler par mail les propos échangés durant l’entretien peut parfois lever le doute sur une candidature. Dans ce cas, les mots utilisés ne sont ni creux ni impersonnels. On sent, en le lisant, que ce candidat est force de propositions. »

3. Le mail ciblé

« Je vous remercie une nouvelle fois pour l'entretien que j'ai pu avoir avec l'équipe dirigeante du groupe XXX et avec son Président. Ne possédant pas leurs adresses mail, je vous demande de transmettre tous mes remerciements pour cet échange. Mon premier sentiment, à l'issue de cet entretien, fût de ressentir le besoin du groupe de posséder un leader au sein de cette concession pouvant donner un dynamisme, une confiance et un accompagnement de toute l'équipe avec une notion de service prononcée. Je vous renouvelle toute ma motivation et ma volonté dans l'obtention de ce poste et toute mon implication pour la réussite de cette mission. »

L’avis du recruteur :

« Le fait de remercier son interlocuteur est toujours bien vu après avoir été reçu en entretien de recrutement,confie Jean-Christophe Thibaud, dirigeant du cabinet Lectia.Ce que j’ai retenu et apprécié dans ce mail, c’est la faculté du candidat à synthétiser notre échange et, surtout, à insister sur LE point essentiel pour mon client : le fait que l’entreprise ait besoin d’un leader avec un fort charisme. Il a donc su viser juste. »

4. Le mail « droit au but »

« Nous nous sommes rencontrés il y a trois jours à l’occasion d’un entretien de recrutement pour le poste de technicien à pourvoir au sein de votre entreprise. Votre concurrent est entré en contact avec moi et me convie à son tour à un entretien après-demain. Toutefois, l’opportunité que je trouve la plus intéressante est celle pour laquelle nous nous sommes rencontrés et ma préférence va nettement vers votre entreprise. Aussi, je me permets de vous recontacter pour savoir si vous aviez réussi à vous positionner sur ma candidature. »

L’avis du recruteur :

« C’est simple, clair et convaincant, résume Isabelle Bagès, ancienne responsable des ressources humaines au sein d’une filiale d’Orange et actuellement enseignante à l’IGS, une école de management des ressources humaines.La sincérité de ce candidat a payé puisque j’ai accéléré le processusdu recrutement habituel et je l’ai embauché. »

Ce qu’il ne faut PAS faire

« N'ayant pas eu de retour de votre part suite à notre entretien, je me permets de vous faire suivre ce mail. Ma démarche atteste s'il en est besoin que la ténacité est bien une de mes qualités. (…) Je vous remercie de ne pas rejeter ma candidature sur le fait que je ne peux pas justifier d’une expérience réussie de directeur de concession automobile. (…) Pour relever vos challenges, vous avez besoin d’un candidat ayant une excellente présentation, sportif et dynamique. Je suis un professionnel de l’achat, et vous le savez « pour bien vendre il convient de bien acheter ». (…) Je vous remercie par avance de votre réponse. »

L’avis du recruteur :

«J’ai trouvé que ce candidat manquait de tact dans sa relance. Celle-ci est trop appuyée et trop insistante, explique Jean-Christophe Thibaud du cabinet Lectia.Ce candidat a été impatient et a voulu savoir si sa candidature avait été retenue dans des délais beaucoup trop courts. Ce trait de caractère m’a laissé penser qu’il serait pénible au sein d’une équipe. »

par Aurélie Tachot © Keljob

Mettre à jour son CV : les règles d’or !

Vous avez travaillé pendant 20 ans au sein de la même société, et n’avez pas mis à jour votre CV ? Pas de panique, voici les 2 règles d’or pour rendre votre CV efficace aujourd’hui :

1. Changer vos « objectifs » en « compétences ».

Après plusieursannées d’expérience, lesrecruteurs ne s’intéressent plus à vos objectifs mais à ce que vous avez acquis. Inutile donc, de préciser vos objectifs dans l’entête de votre CV. Créez unsommaire de vos qualifications que vous pourrez nommer «compétences » où vous indiquerez pourquoi vous êtes lecandidat idéal. N’oubliez pas d’y inclure vosannées d’expérience, lesréalisations effectuées correspondant au poste visé et ce qui fait la différence entre vous et le reste des candidats (expérience à l’international, langues, informatique etc.).

2. Décrivez vos réalisations et vos résultats

Dans le corps du CV, la rubrique «expérience professionnelle » apparaît avant «formation » pour les profils plus expérimentés. Sous chaque mission, décrivez vos réalisations avec deschiffres pour quantifier vos résultats. Votre expérience doit êtreconcrète.

Par exemple :Si les recruteurs cherchent quelqu’un pourformer des employés et que vous possédez cette compétence, ne vous dites pas qu’un simple «formation de nouveaux employés » va suffir à les convaincre. Vous devez expliquer concrètement et simplement ce que vous avez fait :

·Personnalisation des méthodes de formation en interne.

·Création d’un programme de formation de 6 semaines pour les nouveaux employés, qui a réduit le turnover de 40%.

par Claire

Lettre de motivation : ce que veulent les recruteurs

Se démarquer sans trop en faire, savoir se vendre sans paraître prétentieux... Pas toujours facile de satisfaire les attentes des recruteurs ! Keljob vous donne des idées et exemples concrets pour réussir votre lettre de motivation.

Le modèle « vous/moi/nous » fonctionne toujours

«Dans lettre de motivation, il y a motivation. Cela signifie qu’on attend du candidat qu'il nous explique ce qui le motive. En quoi ce qu'il cherche dans la vie, ce qui lui plaît, lui donne envie d'avancer... coïncide-t-il avec ce poste et cette entreprise ? Et en quoi lui-même représente-t-il une valeur ajoutée pour elle ?», résume Catherine Dervaux, directrice de l’agence parisienne Menway, qui souligne qu'une lettre de très bonne qualité représente un vrai plus.

Une excellente raison de se donner de la peine ! Ce qui ne veut pas dire aller chercher ses idées très loin, ou encore utiliser des formulations compliquées, bien au contraire. Sur le fond comme sur la forme, restez simple, clair, concis et concret. Appuyez-vous sur le fameux modèle vous/moi/nousou moi/vous/nous : «il est toujours d'actualité, car c'est un bon canevas. Il permet d'organiser ses idées facilement», estime Nathalie Babolat, responsable du recrutement pour Cultura. Un paragraphe sera donc consacré à l'entreprise ("Vous"), un autre à votre personne ("Moi") et un dernier  évoquera la future collaboration entre l'entreprise et vous ("Nous"). Une fois ce plan adopté, le plus difficile reste à faire : trouver les mots justes.

Gagnez des points en cherchant des infos sur l’entreprise

L’inspiration vous manque pour évoquer l’entreprise convoitée ? Pourtant, ce n’est pas la peine d’aller chercher très loin. Vous trouverez tous les éléments importants dans l'annonce elle-même, et sur le web : «il faut impérativement s'appuyer sur les termes de l'annonce. Si on cherche un manager, le terme manager (ou management) doit se retrouver dans la lettre de motivation. Il ne faut pas hésiter non plus à extraire des informations trouvées sur le site de l'entreprise. En allant fouiller dans les communiqués de presse, on en apprend beaucoup ! », souligne Nathalie Babolat. Or un recruteur qui constate que vous êtes allé à la pêche aux infos appréciera toujours.

Exemples :

«Leader mondial dans les systèmes biométriques, XX a reçu, le mois dernier, le prix de l’innovation YZ pour ses solutions de sécurité aux frontières européennes. Dans le souci d’améliorer encore votre excellence en matière d’innovation, vous recherchez des ingénieurs spécialisés dans les hautes technologies, en particulier dans le domaine du traitement temps réel des images. »

«Par sa présence mondiale, XX permet à ses employés de bénéficier de la richesse de carrières internationales et par là suscite tout mon intérêt. (...) Enfin, ce qui me pousse à postuler spontanément chez vous est le dynamisme dont XX fait preuve en matière d’innovation dans le respect de l’environnement et la préservation des ressources. »

Parler de soi... au futur

Quand on arrive au « moi », c'est encore plus difficile ! Pas évident de mettre sur le papier qui je suis et ce qui me fait avancer. Nathalie Babolat conseille d'évoquer le futur plutôt que le passé : «mieux vaut parler de ses projets, de ce qu'on veut devenir... bref il faut se projeter».

Exemples :

« Je souhaite m’investir dans un grand groupe pouvant offrir à terme une mobilité interne. »

«Je cherche aujourd’hui à valoriser et offrir mon expérience de management et ma connaissance du secteur, à une marque de taille moyenne pour en assurer la direction générale, ou à une marque de taille plus importante pour diriger une de ses business unit. »

Ne pas répéter le CV

En règle générale, la lettre complète le CV car celui-ci ne peut tout contenir. Donc l'une de ses fonctions est d'entrer dans le détail des expériences et réalisations. Si, par exemple, votre CV mentionne «management de 5 personnes », votre lettre comportera : «dans le cadre de mes fonctions de manager au sein de l'entreprise X, j’ai eu l’occasion d’expérimenter tel outil/j'ai réorganisé telle chose/j'ai mis sur pied des actions de formation régulières... ». Elle peut aussi servir à expliquer des choix (pourquoi on a changé d'emploi, de secteur, etc.). «Il ne faut surtout pas énumérer ses expériences, mais en extraire quelques-unes pour illustrer le propos. Évidemment, on sélectionne uniquement ce qui va intéresser l'entreprise », insiste Catherine Dervaux.

Exemple :

«Autonome, j’ai pu faire preuve de mes capacités à mener à leur terme mes missions dans le respect des engagements initiaux. Ainsi chez plusieurs clients, j’ai su m’adapter rapidement aux différents contextes, organiser mes activités, analyser des situations complexes et conseiller aux mieux mes interlocuteurs. Cette capacité d’adaptation me permettra de m’adapter rapidement à un nouveau contexte tel que celui de XX ».

Ce que les recruteurs ne veulent surtout pas voir

? Une lettre qui ne parle que de soi

? Une lettre adressée à un autre destinataire

? Une lettre datée d’il y a deux ans

? Des phrases de 4 lignes

? Une lettre qui ne répond pas aux demandes explicitement formulées dans l'annonce. (Vous ne précisez pas vos prétentions salariales alors que l'offre indique qu'il faut les mentionner par exemple).

? Des éléments de vie privée du style «Étant au chômage depuis deux ans, je touche le RMI...» Trop négatif et hors de propos.

? Des fautes d’orthographe

? La démonstration qu’on sait tout faire

par Priscilla Franken © Keljob

Pourquoi les recruteurs ne rappellent pas ?

Il faut se mettre à leur place, parfois. «Savez-vous qu’un recruteur peut recevoir 1 000 candidatures pour un même poste ? observe Alain Gavand, responsable d’un cabinet de recrutement et de management de ressources humaines.À moins de proposer un profil rare sur un marché pénurique, il est peu courant de recevoir une réponse. »

Ce qui ne signifie pas que votre candidature a fini à la poubelle: souvent, elle est ajoutée à une « CVthèque » pour de futurs postes à pourvoir. «Quoi qu’il en soit, la plupart des entreprises sont équipées de logiciels qui expédient une réponse automatique avertissant le candidat que, passé un certain délai sans réponse, il n’a pas été retenu, confirme Laurent Rodriguez,ancien recruteur chez Lactalis. Après, vu le volume de mails à traiter, il peut y avoir des bugs ou des oublis. »

Parce que qu’ils ne savent pas toujours quoi dire

En entretien, le recruteur a précisé que le poste était à pourvoir « rapidement ». Or, depuis deux mois, vous n’avez reçu aucune nouvelle. Classique ? «Ces délais sont souvent mal acceptés par le candidat parce qu’ils sont mal compris, concède Alain Gavant.Il m’est déjà arrivé de prendre jusqu’à huit mois pour un poste de directeur d’usine. » En cause : l’ouverture obligatoire soudaine du poste à des salariés en interne par exemple peut sérieusement ralentir le processus.

Certains managers repoussent aussi leur décision dans l’attente du candidat « idéal ». Rôle ingrat - mais avoué - des recruteurs pendant ce temps : garder les valeureux candidats à portée de main.

Parce qu’ils n’aiment pas annoncer de mauvaises nouvelles

Parce qu’ils vous ont peut-être… oublié

<p style="\\"text-align:" center;\\"="">5 conseils pour qu’on ne vous oublie pas !

- Avant de quitter le recruteur,demandez-lui bien dans quels délais vous pouvez le rappeler.

- N’hésitez pas à demanderson numéro direct ou son adresse mail pour échapper au barrage du secrétariat.

- Dans tous les cas de figure, rédigezun mail concis et enthousiaste dans les trois jours qui suivent votre rencontre, pour remercier le recruteur, résumer qui vous êtes et rappeler votre intérêt pour le poste.

- Si vous apprenez que vous n’avez pas décroché le poste, n’oubliez pas que l’on peut toujours vous rappeler… ultérieurement.Essayez de savoir ce qui vous a manqué pour, éventuellement, rectifier le tir.

- Et quelles que soient les raisons invoquées – si toutefois il y en a –ne soyez pas véhément. Si vous ne pouvez cacher votre déception, rappelez juste combien vous étiez motivé. Et proposez de rester en contact…

par Céline Chaudeau © Keljob

Les qualités qui plaisent vraiment aux recruteurs

« Je suis très motivé ». Voilà ce que lisent et entendent les recruteurs dans 90 % des candidatures. Faites la différence avec des qualités pas banales qui accrocheront l’intérêt de votre interlocuteur.

Le Top 3 des qualités les plus ordinaires

Motivation, rigueur, dynamisme. Ce triptyque plaît aux candidats, qui se contentent souvent de lister ces trois poncifs en guise de description de leur personnalité, que ce soit dans leur lettre de motivation ou lors de l’entretien de recrutement. «Dans 70 à 80 % des cas, les qualités citées sont des réponses « bateau »,observeCharles-Eric Lecomte, consultant sénior pour le cabinet de recrutement Carrières bancaires.L’enjeu est donc de trouver des qualités qui soient à la fois originales et pertinentes pour le poste convoité ».

Minutie, diplomatie, capacités d’analyse, souplesse, curiosité, sens de la négociation,…autant de traits de caractère que rencontrent moins souvent les recruteurs.

Présenter des qualités moins banales, formulées de manière précise et illustrées d’exemples, voilà de quoi sortir du lot. Car le candidat démontre ainsi qu’il se connaît bien, qu’il a préparé son discours avec soin et qu’il a su sélectionner avec pertinence les arguments clés pour l’offre d’emploi en question.

Viser la précision

L’objectif est d’être précis dans ses formulations : cette précision apportera par elle-même une originalité puisque la description sera alors propre au candidat.Au lieu du sempiternel « Je suis rigoureux », préférez ainsi une formulation du type : « Soucieux des détails, je veille toujours au respect des délais et à la vérification des informations. »

Autre exemple : le classique « Je suis dynamique » est trop générique pour permettre au recruteur de saisir votre personnalité. Optez plutôt pour une description plus explicite, telle que « De nature enjouée, je suis très impliqué dans les projets que l’on me confie et j’apprécie tisser des relations cordiales avec mes collègues. »

Bien sûr, lorsqu’on a une belle plume, une figure de style peut ajouter une touche de fraîcheur. Marc Guichet, consultant pour le cabinet Emergences RH, se souvient d’une candidate qui, voulant prouver sa capacité d’adaptation, a eu recours à cette formule aussi imagée que convaincante : « Je suis une bonne graine, si l’employeur est un bon terreau, on fera une jolie plante ».

Une qualité = un exemple

Pour se distinguer des autres candidats, mieux vaut donc être précis, mais aussiêtre concret. «Attention, même bien formulées, ces qualités ne peuvent pas se suffire à elles-mêmes,prévient Béatrice Louvet, Directrice générale du groupe Transition.Le candidat devra les prouver en citant des situations vécues lors de ses précédentes expériences professionnelles et en expliquant le contexte dans lequel il a su faire preuve de ces traits de caractère. »

Il est donc impératif de réfléchir en amont à des exemples professionnels permettant d’illustrer les différentes qualités que vous citez. Vous devezinclure quelques-uns de ces exemples dans votre lettre de motivation, afin de donner du concret à vos dires. Mais vous devez aussien garder plusieurs pour l’entretien, en vue de répondre avec précision aux questions du recruteur.

Par exemple, si vous vous dîtes diplomate, vous pourrez raconter la manière dont vous avez su concilier deux points de vue différents dans votre équipe. Si vous annoncez que vous êtes à l’aise à l’oral, vous pourrez préciser que vous avez animé pendant toute une année des réunions d’équipe hebdomadaires rassemblant une dizaine de collaborateurs.

Des qualités pas banales mais trop originales

Sortir des sentiers battus c’est bien, mais à condition derester cohérent avec sa personnalité et pertinent par rapport à l’offre d’emploi. Pas question donc d’annoncer, pour vous distinguer, que vous êtes un fin négociateur si ce n’est pas vraiment le cas, vous risqueriez d’être démasqué par le recruteur lors de l’entretien.

Par ailleurs, pas question non plus de citer toutes vos qualités qui vous semblent les plus originales. Vous devez avant tout sélectionner celles qui correspondent le mieux au poste convoité.« Le candidat doit mettre en valeur l’intérêt que ses qualités représentent pour l’entreprise »,remarque Marc Guichet. Or les qualités pertinentes ne seront pas les mêmes pour chaque poste.Dans un grand groupe, vous pourriez choisir de mettre en avant votre sens politique, tandis que dans une PME votre sens de l’initiative pourrait être plus adapté.

par Homère Jouard ©Keljob

 

CV

Publié le 08/02/2012 à 10:06 par ndamrich Tags : 2010 société carte internet congo goma rutshuru

CURRICULUM VITAE

I.Identité :

Nom : NDABATEZE

Post-nom : MUNYANEZA

Prénom : Richard

Lieu et date de naissance : Rwanguba,le 26 juin 1984

Fils de : Philippe NDABATEZE NSENGIYUMVA

Et de : Esperance BAHINZI RIZIKI

Etat civil : Celibataire

Province d’origine : Nord-Kivu

Territoire d’origine : Rutshuru

Nationalité : Congolaise

Tél. : (+243) 998254542 / 853892630

E-mail : ndamrich@gmx.fr / ndamrich@hotmail.com

Adresse physique : 74, Av.MANIEMA, com.GOMA/NORD-KIVU

II.Etudes faites :

v Ecole primaire RWANGUBA: 1990-1996; Certificat N° 0201598/96

v Ecole secondaire: INSTITUT RUTSHURU:1996-2002; Diplôme d’Etat N° 0184704/03

v Etudes universitaires: UNIVERSITE DE GOMA:

Ø Premier cycle de Graduat en Sciences Economiques et de Gestion:2002-2007

Ø Deuxieme cycle de Licence en Economie Publique:2007-2009.

III.Langues : Swahili, Francais, Lingala, Anglais, Kinyarwanda

IV.Logiciels : Ms.Word, Ms.Excel, Internet Explorer, Delta Bank ,Adbanking ,Flexcube/Flexbranch

V .Stages & Activités:

v Agent temporelà la Foire Internationale de Kinshasa ;30 jours à l’édition foraine 2005.

v Stage à la Division Provinciale de l’Industrie, Petite et Moyenne Entreprise du Nord- Kivu ;

30 jours ouvrables en 2006.

v Stage à la Banque Commerciale du Congo ; 60 jours ouvrable en 2008.

v Formation accélérée en conduite de véhicule automatique (poids légers).

v Journalier commis aux écritures comptables dans les Points de Perception de la Société National d’Electricité :De Octobre 2010 à Janvier 2011.

v Caissier à la Trust Merchant Bank Sarl ( TMB – Agence de GOMA ) : De Mars 2011 à nos jours.

VI.Autres pièces

v Permis de conduire national (N° 104110003484) en 2008

v Carte de demandeur d’emploi (N° 10-RG-011170909) en 2009

Je certifie que les renseignements fournis ci haut sont sincères et exacts.

Fait àGoma, le ... / .... / 2012

Richard NDABATEZE M.

LECTURE DE COLETTE BRA

Publié le 03/12/2011 à 13:38 par ndamrich Tags : congo blog femme chez cadeau moi monde
blog.lesoir.be/colette-braeckman/2011/11/30/yatshi-tshi-lhomme-au-moral-dacier/">YaTshi Tshi”, l’homme au moral d’acier

Catégorie blog.lesoir.be/colette-braeckman/category/non-classe/">Non classé

Devant la maison de Limete, un vieux quartier résidentiel de Kinshasa, les ambassadeurs, les observateurs internationaux font la file sous l’auvent, accueillis par des fondateurs de l’UDPS. Des jeunes garçons font le V de la victoire. Chemise bleue, visage détendu, Tshisekedi, calé derrière son petit bureau, n’a pas changé d’un pouce. Ni  de look, ni d’idées, le doute ne l’effleure en rien. Alors que quatre candidats à la présidentielle, dont Kengo et Kamerhe, ont demandé l’annulation du scrutin pour cause d’irrégularités, (on vote encore au Katanga !) il se garde bien de remettre en cause les élections elles-mêmes et s’engage à en accepter les résultats : « absolument, d’autant plus que nous en connaissons déjà d’avance les orientations… Nous attachons une importance décisive à ces élections…Malgré toutes les provocations dont nous avons été victimes, nos militants sont calmes et confiants… »Vigilants aussi : Tshisekedi rappelle que « ce sont les électeurs eux-mêmes qui ont détecté les irrégularités et réagi en conséquence. J’insiste : le mandat de Kabila prend fin le 6 décembre et nous ne pouvons pas nous permettre de lui accorder une heure de plus… »

Assuré de sa victoire, Tshisekedi estime que mardi prochain « rien ne va se passer, tout le monde va accepter les résultats, y compris Kabila lui-même…N’écoutez pas les bruits qui tournent autour de cela… »Ayant déjà accepté  la validité d’un scrutin qui, selon lui, lui donnera la victoire, (un acquiescement qui, en cas d’échec éventuel, le privera de moyens de contestation…) Tshisekedi tient aussi à se démarquer des autres candidats. Avant les élections déjà, il avait refusé tout accord avec ces derniers, aujourd’hui encore il assure : « c’est une idiotie. Comment pouviez vous, avant  les élections, exiger le poste de Premier Ministre sans même savoir combien de députés vous alliez avoir au Parlement ? En politique, il n’y a pas de cadeau, il faut savoir combien chacun pèsera… »Le Tshisekedi d’après les élections n’est pas plus tendre qu’avant avec ses rivaux :« lors de leurs meetings, ils n’arrivaient même pas à réunir 50 personnes, c’est pour cela qu’ils veulent faire annuler le scrutin. J’ai toujours exclu de choisir parmi eux un Premier Ministre, et maintenant moins que jamais… »Lors de ses séjours en Europe, Tshisekedi reconnaît qu’il a subi des pressions. En vain : «  j’ai toujours refusé cette idée qui venait de chez vous, selon laquelle pour l’emporter l’opposition aurait du s’unir. Ce n’est pas cela que le peuple veut. Unanimement, il veut le changement… » Un changement qu’il incarne…

A l’ égard des autres candidats, le vieux leader  assure « ils n’ont qu’une ou deux voix, celle de leur femme, de leurs enfants… Les voix récoltées par Kamerhe au Kivu, cela ne me concerne pas. Avant-hier, il est venu ici et j’ai refusé de le recevoir… Cela ne me dit rien…Quant à Kengo wa Dondo, il  fait partie de ces hommes que j’ai toujours combattus… »

Quant à l’Assemblée, là aussi « Ya TshiTshi » se montre optimiste : « j’ai tout fait pour avoir la totalité des parlementaires…Comme nous n’avons pas beaucoup d’argent, j’ai fait moi-même la campagne de mes députés en province et demandé  qu’on leur fasse confiance. Sans aucun doute, le futur Premier Ministre sortira des rangs de mon parti… »

Se souvenant des années 80, où il engagea la lutte contre feu le président Mobutu, Tshisekedi le vieux lutteur revient sur le sens de ces élections : « malgré les irrégularités, j’ai toujours estimé qu’il fallait y aller ; c’est la fin de trente années de combat,  cette date marque  le départ d’un Congo prospère, bientôt un pays émergent… C’est aussi la fin du mandat de Kabila…»

Tshisekedi rejette sur le pouvoir la responsabilité des débordements, rappelant que dix de ses militants ont été tués : « quand un peuple doit se dégager de la peur pour assurer sa légitime défense, c’est ce que vous appelez violence… » Quant à sa santé, elle semble bien rétablie. L’oeil vif, la répartie facile et incisive, il assure:  “j’ai un moral d’acier, et la santé en découle…”

Mon C.V.

Publié le 28/10/2011 à 13:41 par ndamrich Tags : goma rutshuru 2010 roman carte internet société

 

CURRICULUM VITAE

 

I.Identité :

Nom                                                               : NDABATEZE

Post-nom                                                        : MUNYANEZA

Prénom                                                           : Richard

Lieu et date de naissance                                : Rwanguba,le 26 juin 1984

Fils de                                                            : Philippe NDABATEZE NSENGIYUMVA

Et de                                                              : Esperance BAHINZI RIZIKI

Etat civil                                                         : Celibataire

Province d’origine                                           : Nord-Kivu

Territoire d’origine                                            : Rutshuru

Nationalité                                                       : Congolaise

Tél.                                                                 : (+243) 998254542 / 853892630

E-mail                                                             : ndamrich@gmail.com / ndamrich@hotmail.com

Adresse physique                                           : 74, Av.MANIEMA, com.GOMA/NORD-KIVU

II.Etudes faites :

vRoman;">     Ecole primaire RWANGUBA: 1990-1996; Certificat N° 0201598/96

vRoman;">     Ecole secondaire: INSTITUT RUTSHURU:1996-2002; Diplôme d’Etat N° 0184704/03

vRoman;">     Etudes universitaires: UNIVERSITE DE GOMA:

ØRoman;">      Premier cycle de Graduat en Sciences Economiques et de Gestion:2002-2007

Ø  Deuxieme cycle de Licence en Economie Publique:2007-2009.

III.Langues : Swahili, Francais, Lingala, Anglais, Kinyarwanda

IV.Logiciels : Ms.Word, Ms.Excel, Internet Explorer, Delta Bank ,Adbanking

V .Stages & Activités :

vRoman;">    Agent temporelà la Foire Internationale de Kinshasa ;30 jours à l’édition foraine 2005.

vRoman;">    Stage àRoman;">  la Division Provinciale de l’Industrie, Petite et Moyenne Entreprise du Nord- Kivu ;

          30 jours ouvrables en 2006.

vRoman;">    Stage à la Banque Commerciale du Congo ; 60 jours ouvrable en 2008.

v Formation accélérée en conduite de véhicule automatique (poids légers).

v Journalier commis aux écritures comptables dans les Points de Perception de la Société National d’Electricité :De Octobre 2010 à Janvier 2011.

v Caissier à la Trust Merchant Bank Sarl ( TMB – Agence de GOMA ) : De Mars 2011 à nos jours.

VI.Autres pièces

vRoman;">     Permis de conduire national (N° 104110003484) en 2008

v  Carte de demandeur d’emploi (N° 10-RG-011170909) en 2009

Je certifie que les renseignements fournis ci haut sont sincères et exacts.

 

Fait à Goma, le ... / .... / 2011

                                                             Richard NDABATEZE M.

RECONNAISSANCE

Publié le 22/10/2011 à 14:47 par ndamrich

IL N YA PAS DEUX AMOURS QUE CE QUE TU ME NOURRIS AU QUOTIDIEN ET CE;DEPUIS MA NAISSANCE JUSQU’À NOS JOURS. JE NE PEUX QUE LE CONSTATER ET L’INTERIORISER ET ESSAYER DE LE PARTAGER AVEC LES ŒUVRES DE TES MAINS;TOUTES LES CREATURES DE TES SAINTES MAINS.

 Adonis-RICHARD NDABATEZE M.


DERNIERS ARTICLES :
Boutons hors les vices
Oui : Ils sont des centaines voire des milliers à se faire haïr à cause de leurs ethnies, races, corpulences, tribus, nationalités, … Mais qui a choisi de faire partie de
R.D.C. , Ma mère patrie.
Ma patrie est en danger permanent. Alors que d'autres nations écoppent d'un traitement digne de la part de leurs pays limitrophes ; le bon voisinnage ne qu'une lettre mor
Comprendre la TVA
  Instituée par 0rdonnance-loi n°10/001 du 20 août 2011, la TVA est entrée en vigueur seulement en janvier 2012 sut toute l’étendue de la République Démocratique du Congo
Ma patrie a besoin de Dieu
En scriptant;les psaumes de David tel que libellés dans la Bible,je deniche ces quelques lignes à partager avec mes compatriotes et leurs amis: / c'est juste une compilat
MES PLEURS
D'aucuns n'ignorent les deux castes qui se sont fait des guerres,soit de manière frontale,soit par médias interposés,soit ....,Qui de COLLABOS-Qui de COMBATTANTS. La guer